Recourir au prêt immobilier est une pratique très courante. Les raisons d’effectuer une demande de prêt auprès de sa banque peuvent être diverses. Avant de se lancer, il est important de se poser les bonnes questions pour obtenir le prêt dont on a réellement besoin. Cette étape nous évitera de nous retrouver avec une dette impossible à payer sur les bras. Ci-après, un guide tout simple pour les novices sur la question du prêt immobilier.

Dans quel cas faire une demande de prêt immobilier ?

Un prêt immobilier est souvent sollicité lors d’activités liées à la rénovation d’un bâtiment, l’achat d’un bien immobilier ou d’un terrain, ou encore à la construction d’une habitation. Ces actions nécessitent un investissement conséquent que vous ne pourrez peut-être pas assurer tout seul. Le prêt est donc la solution qu’il vous faut. Adressez-vous à votre banque qui vous proposera des offres de crédits à des taux en fonction de votre apport.

Les astuces pour tirer profit de son prêt

En contractant votre crédit immobilier, vous aurez des frais de dossier à votre charge. Leur montant dépendra de votre qualité en tant que client vis-à-vis de votre banque. Vous avez le droit de négocier ces frais, si vous estimez que votre situation vous le permet.

Autre point à négocier, les pénalités en cas de remboursements du prêt avant terme. S’il vous arrivait de restituer votre crédit avant le délai convenu avec votre banquier, vous subiriez des pénalités. Sachez discuter avec votre conseiller et trouver la situation le plus à votre avantage.

Comme vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance lors de votre demande de crédit immobilier, dénichez le contrat le moins cher que vous pourrez trouver. Lisez toutefois attentivement les termes énoncés dans le contrat.

Le taux qui sera appliqué au prêt méritera également toute votre attention. Étudiez en détail toutes les conditions inhérentes au contrat de prêt, afin de sélectionner le meilleur taux. En tout cas, la meilleure astuce conseillée lors de vos recherches sur l’offre de prêt à saisir, reste la comparaison de prix que proposent les diverses institutions.

Soyez vigilant à propos de la garantie

Lors de votre souscription, il vous sera demandé une garantie en cas de non-paiement. Le recours à l’hypothèque est souvent la solution adoptée. Pourtant, ce n’est pas toujours la meilleure chose à faire en raison de l’inconvénient majeur de la mainlevée, qu’elle présente. Cette mainlevée prend effet quand l’objet de l’hypothèque est vendu avant le remboursement de la totalité du prêt. Dans ce cas précis, la levée de l’hypothèque aura un prix que vous devrez régler à votre banquier.

Il existe aussi d’autres possibilités de garantie comme la caution, le recours au privilège de Prêteurs de deniers, ou encore aux services d’une société de cautionnement.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.