Vacances et confort vont toujours de pair pour des moments de bonheur et inoubliables en famille, entre amis, en couple ou même en solo. Les vacanciers se montrent toujours exigeants quand il s’agit d’hébergement. Mais, les propriétaires, quant à eux, doivent se protéger contre des mauvaises surprises, sachant qu’ils prennent le risque d’accueillir des inconnus chez eux. Mettre son appartement à disposition des hôtes requiert, ainsi, le respect de quelques règles.

Ce que dit la loi à propos de la location

Dans l’hexagone, louer son appartement est une activité soumise à la réglementation. Avant de s’y lancer, il faut procéder à une déclaration de location d’un meuble de tourisme. Auprès de certains pays, la législation est stricte en termes de droit d’hébergement des voyageurs en courtes périodes. La loi impose généralement la déclaration des revenus locatifs des propriétaires mettant leurs propriétés à disposition des voyageurs. Lors de la déclaration d’impôts, ils doivent signaler la location saisonnière. En cas de besoin, il est possible de louer un garde meuble Pau pour stocker vos meubles.

Le mensonge : à éviter

louer-appartementDans l’objectif d’attirer l’attention des vacanciers, certains propriétaires sont tentés par les publicités mensongères. Ils publient sur les sites internet en inventant des caractéristiques répondant aux critères des voyageurs les plus exigeants. Attention ! Lors de l’annonce, la franchise est très indispensable. L’idéal est d’être précis dans la description : équipement, confort, activités à proximité, etc.

Évitez les disputes !

Que ce soit entre le site et l’annonceur ou entre le propriétaire et les locataires, les disputes ne doivent pas avoir lieu. Pour avoir un terrain d’entente, il faut être clair dans l’annonce. Les détails ne doivent pas être pris à la légère. En effet, les principaux problèmes résident parfois au niveau des conditions d’annulation. Il vaut donc mieux définir au préalable si les futurs occupants peuvent ou non annuler leur réservation. Dans la plupart des cas, le loueur est libre de définir sa propre politique de location et détermine à sa propre manière les frais d’annulation.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.