Investir dans certains pays étrangers assure aujourd’hui une rentabilité bien plus intéressante qu’un investissement immobilier en France. Toutefois, pour sécuriser son placement, il est important de se renseigner au préalable et d’opter pour des villes prometteuses comme Budapest, Berlin, Atlanta ou encore Bangkok.

Bien s’informer et bien comparer avant de se lancer

Actuellement dans un contexte où le marché immobilier est de moins en moins accessible, les investissements immobiliers à l’étranger attirent de plus en plus de français.

apartments-1123185_960_720Cependant, il est important de bien choisir le pays d’accueil pour pouvoir rentabiliser de façon optimale son investissement locatif. Pour cela, les pays politiquement stables dotés de tribunaux indépendants fiables doivent être privilégiés. Des critères touchant à l’économie, la santé, l’éducation, la gouvernance et la corruption doivent aussi être pris en compte dans la prise de décision. Ensuite, des vérifications et des recoupements doivent être effectués pour éviter toutes mauvaises surprises.

Comme tout projet immobilier, un investissement à l’étranger peut se financer grâce à un emprunt immobilier. Pour trouver l’offre de prêt la plus avantageuse et la plus intéressante, il est possible de procéder à une simulation crédit immobilier sur boursedescredits.com.

Dans ce cadre, l’investisseur a le choix entre :

-souscrire à un crédit en France moyennant une garantie située sur le territoire national.

-emprunter à l’étranger, ce qui peut s’avérer compliqué, toutefois les garanties peuvent y être plus faciles à obtenir.

En terme d’imposition, les revenus fonciers devront être déclarés en France en cas de location, et les plus-values en cas de vente. Les revenus sur la fortune et les droits de succession devront aussi être déclarés en France. Pour éviter la double imposition, il est conseillé de choisir les pays qui ont signé une convention fiscale avec la France sinon il y a toujours l’option de l’expatriation.

Quelques pays intéressants pour un projet d’investissement immobilier

En Europe, l’Espagne séduit par un rendement qui se chiffre à 4 % et par des prix immobiliers très abordables. C’est dans les grandes villes telles que Barcelone et Madrid ainsi que sur les villes balnéaires touristiques de la Costa del Sol et Formentera que les placements sont les plus rentables. L’Allemagne est aussi à favoriser, surtout Berlin où les habitants préfèrent la location à l’achat. Pour les jeunes retraités, la capitale portugaise est très intéressante grâce à la fiscalité qu’elle propose. Mais c’est à Budapest, en Hongrie qu’il faut absolument investir, car les rendements y côtoient les 10 % bruts et aucune double imposition n’y est appliquée.

Outre-mer, la Thaïlande avec les villes comme Bangkok, Pattaya, Hua Hin, Phuket et Samui promettent deux fois plus de rendement qu’en France avec en prime la possibilité d’y séjourner pendant les vacances. Les États-Unis restent aussi une valeur sûre notamment à New York, San Francisco, las Vegas où les taux de rentabilité oscillent entre 8 et 11 % et récemment Tampa, Memphis et Atlanta qui sont des villes en plein essor.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.